Image default
Emploi & Formations

Se perfectionner en anglais, une méthode innovante et dynamique

A cause de nombreux motifs, il arrive quelque fois que l’on perde ses moyens en présence d’un interlocuteur qui parle en langue anglaise: le fait de parler, à l’inverse de celui d’écrire, provoque une émotion que l’on doit dominer. Concrètement, il importe de ne pas vouloir coûte que coûte s’exprimer de manière parfaite, mais simplement de se lancer en ayant comme but dans un premier temps d’être compris par l’interlocuteur avec lequel on communique. De plus, en s’aidant de quelques phrases courantes il n’est pas si compliqué d’engager un échange oral en langue anglaise et de surmonter ainsi ses peurs et blocages.

La chose importante est de rester en tout temps attentif au sens de ce qui est exprimé, quitte à répéter certaines phrases que l’on vous dit: répéter est un moyen facile de s’imprégner de ce qui est exprimé et de temporiser avant de vous exprimer à votre tour, ce qui permet de se perfectionner en anglais.

Il importe également de maîtriser les locutions habituelles qui vous permettront d’installer dès les premiers mots une approche aimable et attentive avec votre interlocuteur: quelques formulations simples, exprimées avec à propos, simplifieront la façon de prendre contact dans tous les milieux.

Ecrire en anglais, une démarche qui vous stimule à marquer des points

L’expression en anglais, qu’elle soit orale ou écrite, ne se maîtrise que par un réel travail à long terme, aussi bien par les connaissances théoriques que par un exercice régulier: le but n’est pas uniquement de comprendre chaque mot, mais d’être à même de discerner de manière intelligente le sens exact de l’écrit que l’on lit, ou du discours que l’on entend.

Pour améliorer votre compréhension de l’anglais, l’immersion dans un environnement purement anglophone pourra s’avérer d’un grand secours car il ne vous sera alors plus possible de vous réfugier dans votre langue habituelle, et vous devrez parler avec des interlocuteurs qui ne s’expriment que dans la langue de Shakespeare.

Si vous n’avez pas les moyens de vous inscrire à un séjour linguistique, il vous est sans nul doute loisible de renforcer votre compréhension de l’anglais avec la TV, en suivant par exemple des émissions de débats ou des séries non doublés: ce ne sera sans doute pas aussi efficace qu’un voyage à Cambridge, à Liverpool ou en Ecosse, mais cela aidera grandement à ce que votre oreille se familiarise avec les diverses nuances de la prononciation anglaise actuelle.

La meilleure façon pour exceller en anglais

Parler de façon fluide en langue anglaise ne s’acquiert pas sans effort: cela exige de la méthode et de la volonté, car bien qu’étant plus simple que beaucoup d’autres langues, l’anglais est riche en nuances, selon le milieu où l’on s’exprime, aussi bien dans la vie commerciale que privée voire intime. Après avoir assisté à des leçons de base il vous faudra forcément prendre plus de temps pour appréhender les subtilités qui enrichissent la langue anglaise.

S’immerger dans un environnement totalement anglophone est bien entendu un procédé efficace pour mieux comprendre l’anglais et ses multiples visages, mais ce n’est clairement pas assez pour être certain de s’exprimer avec élégance et délicatesse.

Malgré que l’on dise parfois que cette langue s’acquiert par la pratique, il est très important de suivre un enseignement de base, avec un enseignant qualifié et sérieux, sans quoi vous ne vous exprimerez qu’en essayant de répéter ce que l’on vous dit, ce qui entraînera de nombreuses fautes qui seront remarquées par les personnes avec qui vous parlez: dans une situation privée ce n’est sans doute pas si grave, mais il en va très différemment lorsque l’enjeu se rapporte à votre travail!

A lire aussi

Comment financer sa formation professionnelle ?

administrateur

Les étapes essentielles pour créer un CV en ligne

Tamby

Découvrir le monde de l’entreprise grâce à la formation par alternance

Journal

En quoi consiste la lettre de refus de candidature ?

Ines

Comment faire décoller votre carrière professionnelle ?

Claude

L’entrée en vigueur du nouveau DSCG

Claude