Vie Pratique

Le maquillage permanent : pour quels types de peau ?

On considère le maquillage permanent comme une grande solution de notre ère, surtout pour les personnes qui devront se maquiller quotidiennement. La technique répond parfaitement aux besoins des femmes qui veulent passer moins de temps devant le miroir. Si vous n’avez donc pas beaucoup de temps pour les séances de beauté, optez pour la dermopigmentation. Vous gagnerez un temps précieux parce que vous n’auriez plus des soucis de maquillage qui coule. Vos lèvres pourront être pulpeuses pendant des années, sans avoir à les retoucher chaque matin, et votre regard attirant avec des sourcils bien dessinés grâce à cette technique. Toutefois, vous vous êtes déjà surement posé des questions sur les types de peau qui conviennent à cette technique. Cet article vous aidera à répondre à cette question.

Tout le monde peut-il opter pour la dermopigmentation ?

Si vous ne le saviez pas auparavant, la méthode du maquillage permanent consiste à déposer des pigmentations sous la première couche de la peau. Autrement dit, seule la couche superficielle est traitée, la couche profonde n’est pas atteinte par le pigment. Ceci a pour objectif de donner une durabilité au résultat souhaité. Comme le tatouage, vous auriez la peau pigmentée après l’avoir fait. Néanmoins, la durée n’est pas éternelle comme on l’avait pensée. Bien que le pigment reste assez longtemps, il s’estompe au fur et à mesure avec le temps.

En dépit de tout ça, différemment des tatouages, ce maquillage de longue durée est mieux toléré par tous les types de peau. Même les peaux les plus fragiles ou les plus sensibles ne présentent pas d’intolérance vis-à-vis de la technique. D’ailleurs, les produits utilisés sont exigés par la règlementation d’être naturels.

Toutefois, quelques personnes peuvent présenter des réactions mais celles-ci ne s’avèrent pas graves. En fait, comme avec tous traitements dermatologiques, la peau subit une agression. Cependant, la perturbation ne durera pas plus de quelques jours qui suivent le traitement. Vu que son équilibre est agressé, la peau pourrait donc présenter quelques démangeaisons ou des croûtes selon la personne traitée. C’est tout à fait normal et ne présente aucun danger. Vous ne risquez aucune allergie et les réactions légères ne sont que le fait de la cicatrisation. Vous devriez seulement bien faire votre choix vu que la pigmentation restera gravée pendant trois à cinq ans.

Les contre-indications du maquillage permanent

Pour la santé de votre peau et de votre organisme en général, il est toujours recommandé de consulter un médecin avant de procéder à la dermopigmentation. Il est vrai que cette pratique ne présente généralement aucun risque mais n’empêche que quelques groupes d’individus ne doivent pas recourir à cette méthode :

    • Les personnes atteintes de certaines maladies chroniques comme le diabète ou les maladies auto-immunes, de maladies infectieuses (SIDA par exemple), d’insuffisance cardiaque ou rénale, des hépatites, ne doivent pas procéder à cette méthode.
    • La femme allaitante ou enceinte doit l’éviter
    • Les individus qui prennent des anti-inflammatoires ou des anticoagulants doivent éviter aussi le traitement
    • Enfin, en cas d’intolérance et d’allergies graves, la méthode est aussi déconseillée

Related posts

Bien entretenir un tampon en bois

Ines

Guide pour l’achat de mon premier transat bébé 

Ines

Bien dormir pour réduire le stress

Claude

Leave a Comment