Gastronomie

les cinq meilleures recettes suisses

La gastronomie suisse porte l’empreinte de ses pays frontaliers et des langues parlées. Elle diffère d’un canton à l’autre.

Les plats sont généralement consistants, d’origines paysannes et montagnardes, adaptés aux hivers froids et rudes. Les ingrédients utilisés sont locaux, suivant les saisons ( poissons d’eaux douces, volailles et gibiers, laitages, fruits et légumes ).

Certaines recettes suisses ont franchi les frontières et sont connues à l’international :

voici les 5 meilleures recettes suisses

les röstis

Les Röstis, en forme de galettes, sont originaires de la Suisse allemande : ils ont prêté leur nom à la frontière spirituelle entre la Suisse romande et allemande ( ” barrière de rösti ” ou ” Röstigraben “).
Les pommes de terre, cuites en robe des champs, sont coupées en petits morceaux, revenues dans du saindoux ou du beurre. Elles s’agrémentent de fromage, de lardons, d’oignons, d’un œuf. Les röstis accompagnent l’émincé de veau à la zurichoise, par exemple. Cuits avec du lard (rösti à la bernoise ) ou du fromage, ils sont considérés comme des plats principaux.

la fondue moitie-moitie

La fondue moitié-moitié, comme son nom l’indique, utilise deux fromages: le Gruyère AOP et le Vacherin fribourgeois AOP. Ces fromages sont fondus dans un caquelon frotté d’ail avec du vin blanc, du kirsch, du poivre et du sel.. Quand ils se transforment en crème, le caquelon est mis au milieu de la table et chaque convive trempe un morceau de pain rassis piqué sur une fourchette à fondue.
Il existe aujourd’hui beaucoup de variantes de fondue (sans alcool, aux truffes, aux bolets ainsi que des mélanges de fromage propre à chaque région du pays.)

le papet vaudois

Le papet vaudois est un mélange de blancs de poireaux, d’oignons, d’ail qu’on fait blondir dans de l’huile. Des pommes de terre et de la saucisse aux choux, dans du vin blanc, complètent la cuisson jusqu’à ce que la ” papette ” soit obtenue. Hors du feu , de la crème et du vinaigre viennent en addition.

la soupe du chalet

La soupe du chalet est particulièrement consistante. Dans une sauteuse, les lardons et les oignons sont rissolés dans du beurre. S’ensuit l’ajout de pommes de terre, d’ épinards, de lait bouilli mélangé à l’eau, du sel, du poivre. En fin de cuisson, des macaronis complètent le plat avec hors du feu, du fromage et de la crème.

le gratin dauphinois

Le gratin de pommes de terre est un ensemble de pommes de terre coupées finement, de crème, de fromage, de sel, de poivre, de noix muscade, qu’on recouvre de lait. La cuisson s’effectue au four, dans un plat beurré, frotté avec une gousse d’ail.

Pour le formage à gratiner, on peut utiliser du gruyère, du fromage de montagne voir même du fromage de raclette pour plus de goût.

Attention tout de même, ce plat est hyper calorique, vous pouvez donc le déguster mais avec modération.

Vous pouvez vous faire livrer tous ces plat par coursier sur Genève en passant par un service de livraison.

Related posts

Verrines : la nouvelle tendance gastronomique

Claude

Le Grecque retsina et les autres célèbres vins

Ines

Voyage culinaire au Japon : 4 expériences à faire

sophie

Leave a Comment