Image default
Commerce et Economie

La bouteille de bière : plus qu’un simple contenant

On dit souvent que l’habit ne fait pas le moine. Pourtant, dans la filière brassicole, l’emballage tient une place de choix, surtout pour une boisson qui ne peut communiquer comme elle souhaiterait. Ici, le packaging a pour rôle de protéger le breuvage, mais aussi de distinguer celui-ci de la concurrence. Ainsi, que l’on se lance dans la brasserie artisanale ou industrielle, il est important de bien choisir la bouteille de bière vide.

La filière brassicole : un terrain d’innovations

La bière n’est pas un produit emblématique de la France. Seulement, le marché brassicole intéresse actuellement bon nombre d’entrepreneurs. D’un breuvage simple et amer autrefois servi lors des matchs de football, il s’agit désormais d’une boisson à la mode. Prenant le galon jusque dans les restaurants huppés, on l’apprécie au même titre que les bons vins.

Aux côtés des géants du secteur, les artisans, microbrasseries et autres industriels voient le jour pour se positionner sur le « made in France ». Ils vont tenter de répondre au besoin croissant des amateurs et des noctambules. Afin de se démarquer de la concurrence, chacun adopte des stratégies plus ou moins intéressantes, pour créer une bouteille de bière vide exceptionnelle. Pendant que d’autres jouent la carte de la « bière artisanale » ou « bio », d’autres se distinguent par le mode de distribution, le goût et l’arôme. Dans ce marché, le packaging tient également une place déterminante.

Ainsi, de nombreuses enseignes n’hésitent pas à solliciter des designers pour créer un contenant innovant. Une bouteille originale garantit en effet une meilleure visibilité. De même, cela permet d’affirmer sa notoriété auprès des leaders d’opinion, ce qui est un point crucial dans le « mass market ». Mais outre sa fonction esthétique, le packaging a aussi pour rôle de protéger le produit.

Le choix du packaging : penser à sa fonction de protection

La production de bière est une activité exigeante. Elle nécessite le respect de certaines étapes et l’utilisation d’ingrédients spécifiques. Les cônes de houblons sont d’ailleurs des composants essentiels à la formule. Ces derniers sont à la base de la saveur singulière tant appréciée chez ce breuvage. Or, ces éléments contribuent aussi à faire tourner la boisson lorsque celle-ci est mal conditionnée. Goût amer, texture plate, odeur désagréable, autant de défauts que l’on reproche à la bière quand elle n’a pas été bien conservée.

Il est donc important de bien sélectionner le contenant pour qu’il apporte une protection optimale. Ici, le choix du matériau est déterminant. Malgré la démocratisation du plastique PPT, l’aluminium et le bois, le verre gagne la faveur des fabricants. De préférence, on choisit une couleur du verre foncée pour bloquer les rayons ultraviolets. L’exposition à la lumière est en effet le premier facteur qui entraine la dégradation de la boisson. Packaging brun, vert ou noir, les possibilités sont vastes. Par ailleurs, le système de fermeture nécessite aussi une réelle réflexion. Capsule, bouchon mécanique, liège, les matériels d’embouteillage sont nombreux.

Enfin, la forme et le format dépendront du positionnement et de la créativité de la marque.

A lire aussi

Découvrez le trading Forex pour débutant

Nickel

Économiser de l’argent en achetant sur une plateforme de cashback

Odile

Zoom sur les maladies de la vigne

Claude

L’importance de la chaîne du froid dans l’agroalimentaire

Claude

Vous ne devez pas négliger l’aspect financier de votre entreprise

Odile

Comment choisir sa vaisselle personnalisée ?

Claude