Image default
Vie Pratique

L’accueil de jour : une solution pour favoriser le maintien à domicile

Les personnes âgées dépendantes vivant chez elles peuvent être accueillies une ou plusieurs journées par semaine dans des établissements proposant un accueil de jour. On y dispense un accompagnement personnalisé tout en permettant aux proches aidants de se consacrer à autre chose.

A quel public s’adresse l’accueil de jour ?

Fréquenter un établissement proposant un accueil de jour permet aux personnes âgées plus ou moins dépendantes de préserver leur autonomie grâce à des activités adaptées à leur état de santé physique et mentale. Cela leur permet de rompre leur isolement et à leurs proches, de trouver du temps à consacrer à d’autres activités ou tout simplement se reposer. Le service est particulièrement recommandé aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées.

L’accueil de jour donne aux personnes accueillies la possibilité de rester vivre le plus longtemps possible dans un cadre de vie qui leur est familier, où vivent leur famille et amis et où ils ne ressentent pas le choc du déracinement. Ainsi, une personne habituée au soleil du sud de la France trouvera naturellement sa place par exemple dans une structure proposant l’accueil de jour dans l’Hérault. Elle peut passer un bon moment en dehors de chez elle sans trop s’éloigner de son domicile qu’elle pourra regagner en fin de journée.

Comment ça marche ?

Deux types d’établissements peuvent proposer l’accueil de jour : les centres entièrement dédiés à ce type d’accueil et les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). La stimulation physique, sensorielle et cognitive y est favorisée. On y met également en œuvre des activités concourant à une meilleure nutrition et au partage entre personnes âgées, familles et aidants. La formule à la demi-journée est possible dans certains établissements.

C’est le Conseil départemental qui fixe annuellement le prix à la journée de l’accueil de jour proposé par chaque centre. L’établissement peut inclure charge le transport dans son pack de service, mais si ce n’est pas le cas, un forfait transport sera versé à la famille ou sera déduit de la facture journalière.

Les personnes âgées disposant de faibles revenus peuvent prétendre à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour financer une partie du coût de l’accueil de jour, le reste étant à sa charge ou financé par sa mutuelle, sa caisse de retraite ou son assurance. Des aides sociales sont également disponibles dans certaines communes.

A lire aussi

La télévision : un média qui occupe toujours une place importante en France et en Belgique

Odile

Les caméras IP Foscam pour l’optimisation de la vidéosurveillance

Tamby

Les évènements à ne pas rater pour les francophones qui résident en Israël

Odile

Les différents types d’armoire à boisson et leurs avantages

Claude

Trois raisons pour venir s’installer dans l’Hérault

Claude

L’essentiel à savoir sur les piles lr6

Odile